Partenariat F-35

En tant que partenaire du programme F-35 Lightning II, l'industrie canadienne contribue déjà à la production du F-35, lequel, à son tour, contribue à l'industrie aérospatiale canadienne en développant des capacités locales et en introduisant de nouvelles technologies de fabrication et d'ingénierie au pays. Les avantages financiers prévus pour les sociétés canadiennes œuvrant dans les domaines de l'aérospatiale et de la défense devraient dépasser grandement le coût d'acquisition du F-35 Lightning II pour le Canada. La participation industrielle est estimée à près de 12 milliards de dollars. Jusqu'à maintenant, le programme a identifié près de 200 projets, et plus de 435 millions de dollars ont déjà été accordés en contrats, soit plus du double de l'investissement actuel du Canada dans le programme F-35. Lockheed Martin et le F-35 continueront de générer des possibilités de contrats de fabrication et de production au pays, ce qui permettra à l'industrie technologique canadienne de demeurer concurrentielle à l'échelle internationale pour des décennies à venir.

La participation du Canada au Programme d'avion d'attaque interarmées (JSF) a débuté en 1997. La nation a ainsi pu participer à la sélection de l'avion de chasse qui sera utilisé pour reconstituer trois flottes de chasseurs des États-Unis ainsi que les flottes de nombreux pays alliés. Même avant la décision du Canada de devenir un partenaire du programme en 2002, l'industrie canadienne participait activement au projet JSF. L'industrie canadienne continue de profiter du développement du F-35 grâce à l'implantation locale de technologies de fabrication de pointe.

Le F-35A à décollage et atterrissage tactiques (CTOL) représente la meilleure solution pour remplacer la flotte de CF-18. Le F-35A est un chasseur furtif de 5e génération destiné à la U.S. Air Force ainsi qu'à d’autres pays alliés, notamment la Norvège, le Danemark, les Pays-Bas, la Turquie, l'Australie, Israël et le Japon. En choisissant d'utiliser le même avion de chasse à l'échelle internationale, les forces aériennes des pays alliés peuvent bénéficier des technologies de pointe et de l'interopérabilité de l'appareil tout en misant sur les économies d'échelle pour en améliorer l'accessibilité. En 2013, la U.S. Air Force amorcera officiellement la formation des pilotes de F-35A à la base aérienne Eglin. Des essais et une évaluation opérationnelle débuteront également aux bases aériennes Edwards et Nellis. Le programme d'essais en vol poursuivra les tests d'armes et les essais à angle d'attaque élevé en 2013, démontrant encore une fois les capacités de ce chasseur de prochaine génération.

Pour obtenir plus de détails sur ce partenariat, visitez le site F-35.ca.

CV install F12-04787PR

Une aile extrême de construction canadienne est installée sur un appareil F-35C.