F-35 Canada

English

F-35: The Right Choice for Canada

The F-35A is the best value solution for replacing the CF-18 fleet, and is available today to meet the needs of the Royal Canadian Air Force now and into the future.

Lockheed Martin has a strong partnership with Canadian industry, providing supply chain contracts to more than 1,400 Canadian companies and billions of dollars in awarded contracts across all lines of business.

Canada's participation in the Joint Strike Fighter Program began in 1997, allowing the nation to be a part of the selection of the fighter aircraft that will recapitalize three U.S. fighter fleets as well as numerous allied countries. Domestic industry continues to benefit from the development of the F-35 through the localized establishment of advanced manufacturing technologies. 

The F-35A conventional takeoff and landing (CTOL) variant is a stealthy 5th Generation fighter for the U.S. Air Force and strong allies including the United Kingdom, Norway, Denmark, the Netherlands, Italy, Turkey, Australia, Israel and Japan. With air forces across the globe flying the same aircraft, allies can take advantage of advanced fighter technologies and inherent interoperability while leveraging economies of scale to enhance affordability.

The F-35 has the capability required to protect Canada with a mission radius greater than 700 nautical miles in low observable combat configurations and internal fuel capacity of more than 18,500 pounds. When the mission doesn't require low observability, the F-35 can carry more than 18,000 pounds of ordnance in internal weapon bays and on external hard points.

With sophisticated sensors built in, the F-35 maintains a decisive operational advantage without sacrificing low observability with external pods. Embedded network-enabled capability allows information gathered by the sensors to be shared with commanders at sea, in the air or on the ground.

Française

Le partenariat du F-35 avec le Canada

La participation du Canada au Programme d'avions de combat interarmées (ACI) a commencé en 1997, permettant au pays de faire partie de la sélection de l'avion de chasse qui viendra mettre à niveau trois flottes américaines d'avions de combat ainsi que celles de plusieurs autres pays alliés. Même avant que le Canada décide de devenir un partenaire du programme en 2002, l'industrie canadienne participait déjà activement au projet d'ACI. L'industrie nationale continue de profiter du développement du F-35 grâce à la création locale de technologies de fabrication avancées.

La variante du F-35A à décollage et à atterrissage classiques (CTOL) est la solution la plus avantageuse pour remplacer la flotte de CF-18. Le F-35A est un chasseur de 5e génération de l'armée de l'air américaine (USAF) utilisé par nos puissants alliés, y compris la Norvège, le Danemark, les Pays-Bas, la Turquie, l'Australie, Israël et le Japon. Étant donné que les armées de l'air du monde entier pilotent le même aéronef, les alliés peuvent ainsi tirer profit des technologies de combat avancées et de l'interopérabilité inhérente tout en tirant parti des économies d'échelle pour améliorer l'abordabilité.

Le F-35 possède les capacités nécessaires pour protéger le Canada grâce à un rayon d'action supérieur à 700 milles marins dans les configurations de combat de faible visibilité et à une capacité de carburant interne de plus de 18 500 livres. Lorsque la mission ne nécessite pas la faible visibilité, le F-35 peut transporter plus de 18 000 livres de munitions dans les soutes d'armement internes et sur les points d'attache externes.

Grâce à des capteurs sophistiqués intégrés, le F-35 maintient un avantage opérationnel déterminant sans sacrifier la faible visibilité avec des nacelles de navigation externes. La capacité réseaucentrique intégrée permet de partager l'information recueillie par les capteurs avec les commandants en mer, dans les airs ou sur terre.