Sept choses à savoir sur le Navire de combat canadien

Le nouveau Navire de combat canadien (NCC) sera un navire de combat avancé et moderne. Il doté d’une technologie de pointe pour soutenir les hommes et les femmes de la Marine royale canadienne dans l’accomplissement d’une diversité de missions dans le monde, allant de l’aide humanitaire aux conflits de haute intensité au cours des 40 prochaines années. Continuez à lire pour en savoir plus sur ce navire canadien robuste. 

 

1.   Le Navire de combat canadien remplace les navires existants de la classe HALIFAX et, seront en service pour plus de 40 ans.

Mis en service dans les années 1990, les navires de la classe HALIFAX du Canada font partie de la flotte depuis presque 30 ans. Plusieurs entreprises qui ont participé à la conception et la modernisation de ces navires, font aussi partie de l’équipe de Navire de combat canadien. 
Lockheed Martin Canada Halifax Class Modernization

 

2.   Les nouveaux navires pourront servir dans plusieurs missions à travers le monde. 

Le NCC pourra entreprendre plusieurs missions, allant de l’aide humanitaire aux missions dans les conflits de haute intensité. Les navires seront construits au Canada et, soutiendront les hommes et les femmes de la Marine royale canadienne en déploiement à travers le monde. De plus, le NCC sera entièrement interopérable pour les pays du Groupe des cinq (Five-Eyes) et de l’OTAN. 
CSC Around the Globe
Droits d'auteur 2020 BAE Systems

 

3.   Ensemble, les partenaires du Navire de combat canadien emploient plus de 10 000 personnes au Canada et, emploieront des milliers d’autres pour les futurs postes de haut niveau en création. 

Le NCC donne un nouvel élan à la construction navale canadienne, à l’ingénierie, et à la création d’emplois au cours des trois prochaines décennies. Le propulseur des partenaires NCC se trouve dans le collectif de l’effectif canadien dans plus de 45 sites et ce, avec plus de 4000 contrats de fournisseurs canadiens. Le programme est établi de manière à apporter des avantages économiques importants au Canada qui devraient se mesurer en milliards de dollars pendant la durée du programme. Cette activité économique couvre les avancées en technologie et en fabrication au Canada, le développement du secteur des PME, les investissements dans la recherche et le développement, et une présence internationale accrue grâce aux opportunités d’exportation.

 

4.  Le NCC est conçu avec une technologie de pointe pour garder en sécurité les marins de la Marine royale canadienne pendant qu’ils servent notre pays. 

Le navire est conçu pour une capacité de survie maximale et pour le meilleur rendement acoustique au monde. Cela signifie qu’il est solide face aux actes ennemis et il est plus difficile pour les sous-marins de le détecter.
CSC GIF
Droits d'auteur 2020 BAE Systems

 

5.  Le « génie » du navire est le système de gestion de combats appelé le CMS 330, qui a été conçu et fabriqué au Canada par des canadiens.

Le CMS 330 gère l’environnement tactique et fournit à l’équipe des opérations tous les outils nécessaires pour effectuer une grande variété de missions complexes. Il permet à nos marins de rester à l’abri des dangers tout en combattant efficacement les menaces pour assurer la protection du Canada et de nos alliés. Le CMS 330 est fondé sur 30 années d’expérience et de connaissance des opérations navales du Canada et des pays de l’OTAN.
CMS 330 development at Lockheed Martin Canada

 

6.  Le navire possèdera le système de radar le plus avancé au monde, donnant ainsi aux marins canadiens la connaissance tactique la plus avancée et la meilleure défense possible. 

Le radar SPY-7 de Lockheed Martin est un radar modulaire adaptable et stable qui permet une surveillance et une protection continues. Cette capacité donnera au Canada et aux autres nations alliées une technologie de pointe. 
CSC SPY Radar

 

7.  Le NCC a été conçu dans une optique de longévité. Ce navire se développera et changera selon l’évolution des besoins de la Marine royale canadienne. 

Le NCC a été entièrement conçu de façon numérique avec des outils modernes et, avec la plus grande marge de conception pour pouvoir se développer. Il peut réagir et s'adapter pour ajouter de nouvelles capacités selon les besoins de la Marine royale canadienne. 
CSC digital design
Droits d'auteur 2020 BAE Systems