Le génie d’un navire

Le logiciel qui mène les combats en mer

Nous sommes en l’an 2030 dans l’Océan Pacifique. Des navires de combat gravitent autour d’une bande de terre controversée en plein océan. L’importance stratégique de ce territoire de 2 millions de milles carrés incite plusieurs pays à en revendiquer le contrôle. 

Bien que cette scène imaginaire ressemble au début d’un suspense géopolitique, le scénario est tout à fait possible dans un monde où les marines sont constamment confrontées à de nouvelles menaces.

Heureusement, dans les tréfonds d’un navire, se cache un système qui est prêt à toutes les affronter. 

Le système de gestion de combat 

En termes très simples, le système de gestion de combat naval est l’ordinateur et le logiciel qui intègrent toutes les armes, données, détecteurs, et autres équipements d’un navire en un seul système. En fait, il permet à l’équipage de contrer plus rapidement et plus efficacement les menaces, particulièrement pendant les combats et les interventions de sécurité.

Les quatre principales fonctions du système de gestion de combat sont :

  • La connaissance de la situation tactique : Recueille de l’information sur le milieu environnant au moyen de radars et de capteurs.
  • Les renseignements : Convertit les données en renseignements exploitables.
  • Planification : Présente l’information dans un format intuitif de sorte que le commandant et l’équipage puissent rapidement élaborer un plan.
  • Commande et contrôle : Dirige les systèmes des navires de façon à intervenir en cas de menaces et y répondre. 

Le meilleur joueur

Les systèmes de combat naval ne sont pas tous aptes à fonctionner dans des environnements de combat qui changent constamment.

Le CMS 330

Le Combat Management System (système de gestion de combat), aussi appelé le CMS 330, est le nouveau système de combat des marines du Canada, de la Nouvelle-Zélande et du Chili. Il s’agit d’une technologie qui leur permet de mener plusieurs opérations tout en restant constamment vigilants contre de nouvelles menaces environnantes.

Conçu au Canada, ce système jouera un rôle capital dans le maintien d’une unité navale intacte et fonctionnelle face aux ennemis. La portée de ses missions ira de la protection des frontières de l’Arctique aux patrouilles du Pacifique Sud.

Le CMS 330 fonctionne en intégrant les signaux de différents radars, détecteurs et systèmes d’armes pour se faire une image complète de la zone environnante du navire. Ces informations permettent aux marins de connaître la situation tactique et leur donnent les renseignements pour réagir rapidement. 

Un aspect important de ce système est qu’il a été conçu pour interagir avec les systèmes des marines de pays alliés. Cela signifie que d’autres pays peuvent l’intégrer aux logiciels et matériels de leur flotte.

Avec sa technologie et ses interfaces de pointe, le CMS 330 est l’un des systèmes de gestion de combat naval les plus modernes au monde.

Selon Gary Fudge, vice-président des programmes navals canadiens chez Lockheed Martin Canada « Le CMS 330 est la solution parfaite pour les plateformes munies de systèmes d’armes et de détecteurs sophistiqués qui doivent faire un travail exceptionnel au sein du groupe de travail d’une coalition multinationale ou d’un environnement autonome. »