Le HMNZS Te Kaha Arrive En Nouvelle-Zélande Avec De Nouvelles Capacités Suite À L’intégration Du Système De Gestion De Combat CMS 330 Développé Par Le Canada

Lockheed Martin Canada félicite la Royal New Zealand Navy pour l’arrivée du HMNZS Te Kaha à Devonport, en Nouvelle-Zélande, suite à la modernisation des chantiers navals de Seaspan à Victoria en Colombie-Britannique. En tant que principal intégrateur de systèmes, Lockheed Martin Canada était responsable de l’intégration des systèmes mis à niveau sur deux frégates de classe ANZAC. Le HMNZS Te Kaha a été équipé du système de gestion de combat CMS 330 de Lockheed Martin Canada, ainsi que d’une nouvelle série de capteurs et d’armes, offrant à l’équipage du navire des capacités supérieures et une protection avancée pour diverses opérations navales modernes.

« L’arrivée du HMNZS Te Kaha après la modernisation de son système de combat est une étape importante pour la Royal New Zealand Navy. Il est extrêmement satisfaisant de voir le Te Kaha naviguer dans le magnifique port Waitematā à temps pour Noël. Il s’agit d’un projet complexe, avec de nombreux défis à relever, dont une pandémie mondiale. Les équipes de la Nouvelle-Zélande et de Lockheed Martin Canada ont travaillé en étroite collaboration pour arriver à ce point », a déclaré Sarah Minson, directrice de projet au ministère de la Défense de la Nouvelle-Zélande. « Dans les grands projets complexes comme celui-ci, il est essentiel d’avoir de bonnes personnes et une approche intégrée. »

« Lockheed Martin Canada est fière de son histoire de production, d’intégration et de fourniture de systèmes de gestion de combat pour les plateformes de mission en mer », a déclaré Gary Fudge, vice-président et directeur général, Système rotatif et système de mission, Lockheed Martin Canada. « Notre équipe a optimisé le système avec la conception des navires néo-zélandais, assurant ainsi à la Royal New Zealand Navy la capacité d’exécuter des missions qui répondent à ses objectifs navals stratégiques. Le système de gestion de combat CMS 330 a été développé au Canada, par des Canadiens. Il a créé et soutenu des débouchés économiques dans des collectivités à travers le pays, où un certain nombre d’emplois sont soutenus à Ottawa, Montréal, Halifax et Victoria grâce à la conception de logiciels et de matériel, à l’ingénierie, à la production et aux essais de la technologie de pointe. »

Le CMS 330 de Lockheed Martin Canada servira de base à trois nouvelles classes de navires au Canada pour les 40 prochaines années et plus : les navires de patrouille extracôtiers et de l’Arctique, les navires de soutien interarmées et les navires de combat de surface canadiens. En plus de la Nouvelle-Zélande, le système est également intégré sur trois navires de la marine chilienne, ce qui renforce le partenariat et l’interopérabilité navale entre la Royal New Zealand Navy, l’Armada de Chile et la Marine royale canadienne.

« Nous sommes très fiers de notre partenariat continu avec la Royal New Zealand Navy pour la fourniture de cette capacité modernisée », a poursuivi M. Fudge. « Soutenant six classes de navires dans trois marines différentes, le savoir-faire canadien et l’interopérabilité démontrée entre les pays alliés propulseront la croissance de notre équipe et l’extension de la chaîne d’approvisionnement canadienne. »

Lockheed Martin Canada continue de travailler avec ses partenaires canadiens et néo-zélandais pour fournir cette nouvelle capacité essentielle, tout en soutenant les emplois locaux et en créant des débouchés économiques durables.

ANZAC Te Kaha Arrive