Le HMNZS Te Kaha retourne en Nouvelle-Zélande avec de nouvelles capacités

Une étape importante a été franchie dans le cadre du projet de mise à niveau des systèmes de frégates ANZAC en Nouvelle-Zélande avec l’acceptation officielle du navire 1, le navire néo-zélandais de Sa Majesté (HMNZS) Te Kaha. Le certificat d’acceptation a été obtenu le 27 novembre et le HMNZS Te Kaha a maintenant quitté Victoria pour retourner en Nouvelle-Zélande.

À la suite d’essais en mer rigoureux effectués plus tôt cet automne, l’équipage du navire et l’équipe du programme Lockheed Martin Canada ont démontré avec succès la modernisation des capacités des nouveaux systèmes et du système de gestion de combat CMS 330. Ces améliorations offrent au navire un plus grand degré de survie grâce à un processus décisionnel et à une intervention plus rapide face à diverses menaces.

Lockheed Martin Canada est responsable de la conception et de l’intégration du système de combat amélioré pour deux frégates de classe ANZAC, basé sur le CMS 330 de Lockheed Martin Canada – ainsi que de la fourniture et de l’intégration de divers capteurs, d’un système de missiles et d’un entraîneur de systèmes de combat.

« Nous sommes très fiers de notre partenariat continu avec la Marine royale néo-zélandaise.  Notre CMS 330 développé au Canada soutient six catégories de navires dans trois marines différentes, ce qui représente l’interopérabilité démontrée entre les pays alliés et un élan continus pour notre équipe et une chaîne d’approvisionnement étendue. »

Gary Fudge, vice-président et directeur général de Lockheed Martin Canada, Système rotatif et système de mission

En tant qu’intégrateur de systèmes de premier plan, Lockheed Martin Canada dirige une équipe solide, dont plusieurs fournisseurs canadiens sélectionnés par voie de concours. Cela offre aux entreprises canadiennes l’occasion d’élargir leurs portefeuilles et de les positionner en vue d’occasions d’exportation futures.

Nos fournisseurs canadiens dans le cadre du projet de mise à niveau des systèmes de frégates ANZAC comprennent :

« Nous sommes très fiers de notre partenariat continu avec la Marine royale néo-zélandaise », a indiqué Gary Fudge, vice-président et directeur général de Lockheed Martin Canada, Système rotatif et système de mission. « Notre CMS 330 développé au Canada soutient six catégories de navires dans trois marines différentes, ce qui représente l’interopérabilité démontrée entre les pays alliés et un élan continus pour notre équipe et une chaîne d’approvisionnement étendue. »

ANZAC Te Kaha Departure